Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Communication dans un congrès

Etude comparative de composites biosourcés pour application marine : Projet ECOTRANSAT

Abstract : Ces dix dernières années, les biocomposites (composites à renforts naturels et à matrice partiellement biosourcée) se sont progressivement substitués aux composites traditionnels pétrosourcés (composites à renforts synthétique tels que le verre) dans de nombreuses applications semi-structurales des secteurs automobile, sports et loisirs. Ces nouveaux matériaux présentent des propriétés spécifiques (rigidité et résistance) nécessaires à l’application. De plus, le caractère «vert» de ces biocomposites n’est pas qu’un effet marketing: la problématique du coût énergétique de production et de la fin de vie des matériaux (filière REP) est au cœur des réflexions industrielles actuelles et ces matériaux apportent des réponses concrètes à ces questionnements. Les fibres naturelles utilisées comme renforts de ces structures sont des ressources renouvelables et à ce titre offre une empreinte carbone nulle. Néanmoins, ces biocomposites sont quasiment absents des innovations dans le secteur de l’industrie nautique. Ces structures soumises à des sollicitations couplées hydro-thermo-mécaniques auxquelles s’ajoute l’action des UV, réclament des matériaux particulièrement résistants. Le projet ECOTRANSAT porté par la région Occitanie vise à promouvoir ces matériaux par la création de plusieurs voiliers destinés à différentes régates hauturières. Ces bateaux seront conçus en composites biosourcés et une instrumentation permettra d’effectuer un suivi de santé. Dans ce cadre, l’étude proposée concerne une comparaison entre différents composites à base de fibre naturelles (lin, chanvre, jute, bambou, basalte) et un composite de référence à base de fibre de verre. L’ensemble des matériaux composites sont réalisés par infusion sous vide. Les caractérisations physiques (densité, morphologie, porosité, taux volumique de fibres) et mécaniques (traction simple, choc...) sont complétées par des essais de durabilité en conditions accélérées (hydrométrie, température) pour lesquels un suivi des propriétés mécaniques paranalyse vibratoire et des mesures de la prise en eau sont opérés. Une discussion de ces résultats est proposée en réponse à différentes sollicitations rencontrées en service.
Liste complète des métadonnées

https://hal.mines-ales.fr/hal-03236278
Contributeur : Romain Léger Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 26 mai 2021 - 11:00:34
Dernière modification le : mercredi 3 novembre 2021 - 06:02:10

Identifiants

  • HAL Id : hal-03236278, version 1

Collections

Citation

Romain Léger, Patrick Ienny, Romain Ravel, Guillaume Ienny, Gilles Melon. Etude comparative de composites biosourcés pour application marine : Projet ECOTRANSAT. EcoMat 2018, Oct 2018, Saint-Nazaire, France. ⟨hal-03236278⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

127