Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Impact des Evènements Météorologiques Dangereux surla gestion de crise des communes : application aux PCS des communes de l’ile de la Réunion

Résumé : Les effets du changement climatique se font sentir sur toute la surface du globe. Cet état de fait oblige les services en charge de la gestion de crise à s’adapter, notamment en faisant évoluer les documents de planification de la gestion de crise. Sur l’ile de la Réunion, par exemple, le dispositif de planification de la gestion crise (Dispositif ORSEC) appliqué aux évènements cycloniques existe depuis de nombreuses années. Le risque cyclonique est clairement identifié (même si la prévision des phénomènes reste un sujet à enjeux scientifique), les dangers inhérents sont documentés, les procédures bien établies, les missions confiées aux différents intervenants clairement réparties. Les exercices Cyclonex (exercices de sécurité civile ayant pour objet de tester les procédures) sont réalisés annuellement et font l’objet d’un retour d’expérience structuré. Mais, en marge de ces évènements cycloniques, d’autres phénomènes intenses et non cycloniques se reproduisent de plus en plus souvent, contraignant alors les gestionnaires de crise à s’adapter en conséquence. Ainsi, depuis 2007, la Préfecture de la Réunion a mis en place un Dispositif ORSEC EMD (« Evènements Météorologiques Dangereux ») qui porte sur les phénomènes de fortes pluies, orages, vents forts, et fortes houles. Ces Evènements Météorologiques Dangereux présentent un certain nombre de similitudes avec les épisodes pluvio-orageux intenses que les régions Méditerranéennes connaissent en automne. Dans les procédures de Vigilance et d’Alerte EMD, des différences existent par rapport aux niveaux de Vigilance et d’Alerte Cyclone. En effet, lors du passage d’un Cyclone au plus près de l’ile, les établissements scolaires sont fermés dès le niveau Orange, et une phase de confinement des populations est ensuite décidée (niveau Rouge), alors que lors des épisodes EMD, les fermetures d’établissements, et interdictions de circuler ne sont pas systématiquement inscrites. Cette différence entre la gestion d’une crise Cyclonique (où la Préfecture est décisionnaire) et une crise EMD (où le Maire reste décisionnaire) n’est pas toujours bien répercutée par les communes dans le cadre de leurs Plans Communaux de Sauvegarde. Les équipes communales en charge de la sauvegarde des administrés doivent alors s’adapter, avec le phénomène en cours, une vie locale qui continue, des établissements scolaires dont la responsabilité de la fermeture est laissée aux maires. Les documents communaux de gestion de crise doivent ainsi être adaptés à ces contraintes, en intégrant notamment des scénarios d’évènements récurrents dont les conséquences et actions à mener en réponse doivent être structurées en Plans d’Intervention Gradués. Afin de permettre à ces communes d’obtenir un appui scientifique et méthodologique, le projet SPICy (Système de Prévision des Inondations Côtières et fluviales en contexte cyclonique, ANR-14-CE03-0016) a pour objectif de développer un système de prévision expérimental des inondations marines et fluviales d’origine cyclonique sur l’île de La Réunion. Deux communes pilotes testent les nouveaux produits de modélisation sous la forme de bulletins locaux de vigilance, et ces nouveaux bulletins sont intégrés dans les dispositifs communaux de gestion de crise. Parallèlement, un travail de construction de Plans d’Intervention Gradués spécifiques pour les Evènements Météorologiques Dangereux est réalisé avec les équipes communales en charge de ces aspects, et des exercices de crise (en simulateur et in situ) sont programmés afin de valider le volet opérationnel de ces Plans. L’appui méthodologique aux communes pour l’élaboration des Plans d’Intervention Gradués, et l’organisation d’un exercice dans le simulateur de crise de l’Ecole des mines d’Alès seront présentés en détails lors de la communication. SPICy est un projet de recherche appliquée sur 3 ans (2015-2017) mené par le BRGM (coordinateur du projet), la Direction Régionale de Météo-France Océan-Indien, le LACy (Laboratoire de l’Atmosphère et des Cyclones - UMR 8105, Université de La Réunion, CNRS, Météo-France), BRL Ingénierie et Armines-Ecole des mines d’Alès. Il est cofinancé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et les partenaires du projet.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.mines-ales.fr/hal-02939695
Contributor : Administrateur Imt - Mines Alès <>
Submitted on : Tuesday, September 15, 2020 - 5:38:57 PM
Last modification on : Thursday, September 17, 2020 - 3:07:16 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02939695, version 1

Citation

Pierre Alain Ayral, Noémie Frealle, Sophie Sauvagnargues, Florian Tena-Chollet, Thibaut Wassner. Impact des Evènements Météorologiques Dangereux surla gestion de crise des communes : application aux PCS des communes de l’ile de la Réunion. 3e Colloque de l’AFGP - La géographie physique et les risques de pertes et préjudices liés aux changements climatiques, May 2016, Castelsardo, Italie. ⟨hal-02939695⟩

Share

Metrics

Record views

12