Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Microstructure du béton recyclé

Résumé : L’auréole de transition existant dans les mortiers et bétons incorporant des granulats de béton recyclé (GBR), à l’interface entre l’ancienne et la nouvelle pâte de ciment, a été finement caractérisée. Pour les mortiers, sa microstructure a été analysée durant la première phase de durcissement (2 et 28 jours). Pour les bétons, elle a été étudiée après un an de durcissement. Les mortiers et bétons fabriqués avec des sables et gravillons de GBR sursaturés développent une auréole de transition plus poreuse et plus pauvre en phases anhydres (profils directionnels moins prononcés). Ce phénomène est expliqué a priori par le transfert de l’eau depuis les GBR sursaturés vers la pâte de ciment, et aussi par la formation de lentilles d’eau sous les grains, dues au ressuage. D’autre part, les mortiers réalisés avec les sables de GBR secs développent une auréole de transition plus « dense » et ayant un même profil de phases anhydres que ceux observés sur mortiers fabriqués avec les sables naturels initialement secs, à même rapports e/c. Un transport de Portlandite depuis la nouvelle pâte de ciment vers l’ancienne pâte de ciment a été observé durant les 28 premiers jours de durcissement. Ce phénomène est plus prononcé pour les mortiers réalisés avec les sables sursaturés. La diminution du rapport e/c, pour passer de la classe de béton recyclé C25 aux classes C35 et C45, améliore légèrement les profils directionnels de porosité. Mais, pour ces classes, les bétons contenant 100 % de gravillons de GBR ont une auréole de transition plus poreuse que les bétons contenant 30 % de sables et gravillons de GBR. La faible porosité de l’auréole de transition du béton C45 contenant 30 % de sable et gravillons de GBR pourrait être due à une « cure positive » où l’eau des GBR vient contribuer à l’hydratation de la pâte de ciment, partiellement désaturée au cours du durcissement, en raison du faible rapport e/c initial de ce béton (e/c = 0,41). Une valeur seuil de porosité d’interphase séparant le domaine peu connecté (la perméabilité augmente peu avec la porosité) du domaine très connecté (la perméabilité augmente fortement avec la porosité) a été identifiée. Ce seuil est proche de 17/18 % de porosité.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.mines-ales.fr/hal-02928239
Contributor : Administrateur Imt - Mines Alès <>
Submitted on : Wednesday, September 2, 2020 - 1:15:37 PM
Last modification on : Saturday, September 5, 2020 - 3:06:56 AM

File

2018-OSI4-ouvragesscientifique...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02928239, version 1

Collections

Citation

Eric Garcia-Diaz, A. Djerbi, Gwenn Le Saout. Microstructure du béton recyclé. Le béton recyclé, Ifsttar, pp.193-210, 2018, 978-2-85782-747-4. ⟨hal-02928239⟩

Share

Metrics

Record views

19

Files downloads

13