Évaluation technique de filières tertiaires pour la réutilisation des eaux usées traitées - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Techniques Sciences Méthodes Année : 2017

Évaluation technique de filières tertiaires pour la réutilisation des eaux usées traitées

(1) , (2) , , , (3)
1
2
3
V. Jauzein
  • Fonction : Auteur
L. Lin
  • Fonction : Auteur

Résumé

Water stress is a major issue in the Mediterranean region. In touristic areas, drinking water uses may compete with recreational or agricultural uses due to the overexploitation of water resources. In this context, treated wastewater reuse is a relevant alternative by addressing quantitative (protection of water resources) and qualitative (protection of the environment) issues. The tertiary treatment chains studied during this project take into account technical, economical and health risk management aspects related to the use for irrigation purposes as defined by the French decree of August 2, 2010 amended in June 25, 2014. Two treatment chains are implemented on industrial pilot scale downstream a wastewater treatment plant (24,000 population equivalents): “ultrafiltration – storage” and “sand filtration – storage then UV disinfection”. This article aims to provide technical assessment of these treatment processes, taking into account three aspects: effluent quality, O&M needs, and consistency with intended uses. All the treatment chains studied allow to achieve the highest quality standard defined by French regulations. However, some point deviations to this quality may result in rapid clogging of the ultrafiltration membranes or in UV lamp fouling, and thus the need for higher maintenance.
La région du bassin méditerranéen est particulièrement concernée par la problématique du stress hydrique. Dans les zones touristiques, la pression sur la ressource en eau peut induire une concurrence entre les usages pour l’eau potable, les usages récréatifs et les usages agricoles. Dans ce contexte, la réutilisation des eaux usées traitées (REUT) peut constituer une ressource en eau alternative, en répondant à un objectif quantitatif (protection des ressources en eau) et à un objectif qualitatif (protection du milieu récepteur). Les filières de traitement tertiaire étudiées dans le cadre de cette étude prennent en compte les contraintes technologiques, économiques et de maîtrise du risque sanitaire liées à une utilisation en irrigation dans le cadre réglementaire de l’arrêté français du 2 août 2010 modifié le 25 juin 2014. Deux types de filières pilotes sont mis en oeuvre à l’échelle industrielle en aval d’une station d’épuration de type boues activées (24 000 équivalent-habitant) : « ultrafiltration – stockage » et « filtration sur sable – stockage puis désinfection UV ». Cet article vise à présenter une évaluation technique de ces filières en prenant en compte trois aspects : les performances épuratoires et la constance de la qualité d’eau obtenue, la facilité d’exploitation, et l’adéquation avec les usages visés. Les filières étudiées permettent d’atteindre le niveau de qualité le plus élevé prévu par la réglementation française. Une dégradation ponctuelle de la qualité de l’effluent secondaire (augmentation de la teneur en matières en suspension ou de la teneur en fer, par exemple) peut entraîner un colmatage plus rapide des membranes d’ultrafiltration ou un encrassement des lampes UV et donc à une maintenance plus importante.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-02886559 , version 1 (01-07-2020)

Identifiants

Citer

E. Carré, J. Perot, V. Jauzein, L. Lin, M. Lopez-Ferber. Évaluation technique de filières tertiaires pour la réutilisation des eaux usées traitées. Techniques Sciences Méthodes , 2017, 5, pp.67-85. ⟨10.1051/tsm/201705067⟩. ⟨hal-02886559⟩
104 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More